Menu Fermer

La Crise Actuelle

La crise. Oui, la France est en crise. Et pas que. Le monde est en crise, la Terre, ses eaux et la nourriture qu’elle nous offre, l’air que nous respirons… et oui, le ciel est en crise lui aussi.

Remédier à la crise, c’est avant tout « prendre conscience ». Il appartient aux Français de prendre conscience de « ce qui est ».

« Seule l’évolution des consciences saura remédier pacifiquement à la crise planétaire que nous avons su créer et que nous savons alimenter au quotidien ».

L’évolution des consciences, c’est quoi ? C’est tout simplement apprendre à considérer le niveau fondamental de ce qui est.

Nombre d’entre-nous parlent de la croissante dégradation de notre nature sans même se poser cette question : de quoi est faite Notre Nature ? Nous ne savons pas tenir compte des enseignements datant de plusieurs millénaires, pas plus que nous savons tenir compte des résultats des recherches scientifiques de nos propres temps…

Là est pourtant la clef à tous nos déboires, à toutes nos attitudes auto-destructrices.

Les anciens expliquent de façon très claire ce qu’est l’interdépendance entre toutes choses ainsi qu’entre tous les êtres, quand la science moderne nous démontre que nous-même ainsi que tout ce qui nous entoure n’est composé que d’énergie et de vibrations. Il ne tient qu’à nous d’apprendre à reconsidérer sérieusement l’aspect fondamental de ce qui est.

Au travers de ces deux simples phrases peut découler une logique implacable :

Si tout ce que contient notre univers est en inter-relation, c’est que Tout évolue d’instant en instant, à commencer par notre « Univers Intérieur ».

Cela signifie que lorsque je fais un effort pour transformer mon état intérieur, c’est le monde qui change. « nous sommes le monde que nous voulons voir changer » – GANDHI

Ceci est très simple, et implique que si je ne souhaite pas changer moi-même, alors je ne peux demander au monde qui m’entoure de changer. Ce n’est que dans le cas inverse que tous mes espoirs d’un monde meilleur verra le jour.


Nous allons depuis plusieurs semaines de revendications en revendications, la rue voit nos gilets jaunes, elle entend nos cris de colère, la casse matériel, le monde entend nos blessures et nos décès. Un mouvement pacifiste ?…

Notre univers est principalement composé et régi par deux énergies qui offrent chacune leur direction : l’énergie de la Peur et celle de l’Amour. Ces deux énergies ont chacune leurs petits : les enfants de la peur sont la colère, le mépris, l’indifférence… les enfants de l’Amour nous parlent de paix, de joie, d’entente fraternelle, d’amitié, de soutien, de bienveillance…

Si je suis en colère, j’apporte au monde ma colère. Si j’ai peur, j’offre au monde mon énergie de peur. Si je suis en amour à l’intérieur de moi-même, alors j’offre au monde cet amour que je transporte, que je diffuse. C’est ainsi que je le veuille ou non.

Je veux un monde en paix, en santé, un monde bienveillant et je lui offre mes peurs ainsi que ma colère ? Voyez l’ambivalence de mon fonctionnement qui est aussi généralement le vôtre…

Tout peut changer et aller vers un mieux, un beaucoup mieux et ce de façon durable et pour chacun. N’oublions pas que « Chaque instant se vêt de la parure de notre seul et propre Choix… ».

Hermanito

Laisser un commentaire